Paddock d'Esmeralda

Aller en bas

Paddock d'Esmeralda

Message par Anna le Lun 23 Avr - 9:58



Esmeralda de Morphéejument ONC de 7 ansVivant dans une petite famille depuis sa naissance, Esmeralda à connu tout l'amour qu'une famille pouvait offrir, débourré naturellement, elle faisait preuve de beaucoup de douceur, de loyauté et de courage. Mais tout n'est pas rose dans la vie, manquant d'argent elle fut vendu à une femme qui ne s'en occupait guère pourtant la jument restait fidèle à elle même. Loyale, elle ne chercha pas à s'échapper quand elle fut attacher à un poteau ni quand l'herbe autour d'elle ne poussait plus. Elle attendait seulement que sa propriétaire revienne allant même a mourir de faim. Son état ce dégrada si bien quand bout de six mois attaché ainsi elle finit par tomber de fatigue. Heureusement la police la retrouva et elle fut amener au haras de Morphée. Les soigneurs, obligé de la suspendre à une poutre pour l'aider à ce tenir debout, furent obligé de veiller nuit et jour a cette brave jument qui maintenant capable de tenir debout attend quelqu'un qui sera s'occuper d'elle. Mais attention sa confiance sera longue à obtenir et ne supporte plus d'être attaché de peur de revivre son passé.  


Dernière édition par Anna le Lun 23 Avr - 14:43, édité 1 fois
avatar
Anna
Admin

— messages : 458
— inscription : 15/04/2018

— Feuille du cavalier
— Nombre de chevaux :
2/6  (2/6)
— Points concours :
5/200  (5/200)
— Lunes :
14100/20000  (14100/20000)

Voir le profil de l'utilisateur http://harasdemorphee.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paddock d'Esmeralda

Message par Anna le Lun 23 Avr - 14:03

Tournons la page toutes les deux



Esmeralda...

La vie peut parfois être cruelle... On s'attache à une personne, un animal, à un train de vie, à une douce et paisible vie. Et du jour au lendemain, on nous l'arrache brutalement. Si brutale qu'on en perd toute joie de vivre, qu'on erre chaque jour un peu plus... Sans s'en rendre compte, on ne vit que pour survivre.

On tente d'effacer la douleur, de recoudre la plaie dans notre cœur sans jamais y parvenir vraiment. Alors on se force à sourire, pour ne rien laisser paraître aux yeux des autres... Pourtant, on souffre.

Après son accident, après sa mort, elle avait passé des mois entiers à cacher ses émotions à ses proches. Les cachant derrière de grand sourire éclatant de mensonge. Cette époque avait était la plus sombre de sa vie et elle aurait voulu qu'on lui vienne en aide, alors quand elle avait vu cette petite jument toute maigre dans son paddock elle n'avait pus s'empêcher d'aller la voir.

S'approchant délicatement de la porte du paddock, elle avait lu son histoire. Histoire qu'on ne voudrait jamais entendre, la vie avait été déjà injuste avec elle, mais pour cette jument ça avait été pire. Alors elle décida de passer la barrière qui la séparer de la jument.

Sans s'approcher, elle la détailla longuement. De grandes et fines jambes soutenaient son corps bai légèrement tacheté de point blanc amaigrit. Une magnifique tête, bien proportionnée, une sorte d'étoile lui barré le front, des yeux noir dont s'y dégageait de la douceur.

Pourtant, ses yeux étaient vides de vie. Comme si la jument était la physiquement, mais pas mentalement. Peut-être rêvait t'elle de son passé, de ses jours heureux qu'elle avait passé avec sa toute première famille. Elle-même ne devait pas non plus le savoir, alors la jeune femme franchis les derniers mètre qui la séparait de la jument.

Si d'abord, elle fut surprise de voir quelqu’un s'approcher d'elle, elle n'en montra plus rien. Continuant de brouter tranquillement son herbe, elle se mit à ignorer la présence de la brune. Absolument pas décourageait, elle s'accroupit juste en face de la jument qui n'était pas dangereuse.

Étant ignorée royalement, elle se mit à la fixer tout en jouant avec une friandise qu'elle venait de retrouver dans une de ses poches. Elle laissa vagabonder son esprit loin dans ses souvenirs, elle se remémora tous les bons souvenirs qu'elle avait créer et façonner avec Mirage.

Elle se souvient de sa première rencontre avec lui, c'était qu'un jeune poulain de deux ans quand elle l'avait vue pour la première fois. Elle était alors, en stage dans un élevage d'appaloosa, elle devait le changer de pré. Il y avait des dizaines d'autre chevaux, mais pourtant son cœur l'avait choisie lui et pas un autre.

Elle n'avait pas hésitait une seconde à l'acheter quand il fut en vente, elle n'avait alors que dix-huit ans. Pourtant si c'était à refaire, elle le referait sans hésiter. Sans s'en rendre compte, elle ne sentit pas la jument venir à elle, trop perdue dans ses pensées.

Elle sursauta violemment quand elle sentit les lèvres de la jument lui choper sa friandise. Hébétée, elle fixa la jument qui s’éloigner d'elle pour reprendre le coin d'herbe qu'elle avait délaisser pour aller chercher la friandise.

- Mais...Mais... Ma friandise! Fut tous ce qu'elle puis dire à cet instant.

Elle souffla en ce couchant dans l'herbe et se replongea dans ses souvenirs. Mirage n'était débourré quand il fut à elle, et honnêtement elle n'y connaissait pas grand chose en débourrage. Alors elle a persévérait, et tout les deux, ils ont réussi, ils sont allés loin peut être trop loin justement.

Elle finit par fermer doucement les yeux, se laissant emporter par la brise légère et par la vague de souvenirs qui la submergeait. Ce fut une main sur son épaule qui la réveilla brusquement, passant mollement sa main devant son visage elle détailla la personne qui avait osé la déranger.

Penchée au-dessus d'elle, elle plongea ses yeux cendrés dans les bleus du jeune homme brun. Celui-ci, la fixait un petit sourire en coin. D'un mouvement d'épaule, elle roula sur elle-même pour se relever vivement sans toucher le brun. Elle épousseta sèchement ses vêtements, elle ne supportait pas qu'on la réveille ainsi, mais il fallait dire qu'il avait eu raison quand elle remarqua le soleil disparaître derrière le haras.


- Tu as de la chance que cette jument est la douceur incarné! Lui lança le brun.
- Merci de m'avoir réveillé! Lui répondit t'elle simplement sans soulever la phrase du brun.

Elle scruta les alentours à la recherche de la jument, par chance, elle ne broutait pas très loin d'elle. Sortant une friandise de sa poche, elle calcula vite fait la distance qui la séparait d'elle et de la jument puis dans un parfait lançait elle jeta la friandise par très loin de la bai qui s'empressa de la manger.

Elle sourit devant sa précision quand un applaudissement la fit sursauter, elle l'avait presque oublié celui-là. Tournant les talons en fronçant les sourcils, elle passa devant le brun sans vraiment lui apporter réelle attention. Elle sortit du paddock, mais fut arrêtée par la voix grave du jeune homme.


- Tu peux t'occuper d'elle si le cœur tant dit !

Elle ne prit pas la peine de se retourner, se contentant seulement de hocher la tête pour lui signifier qu'elle était d'accord. Cheveux aux vents et sourire aux lèvres, elle quitta doucement les paddocks de la seconde chance.



Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Anna
Admin

— messages : 458
— inscription : 15/04/2018

— Feuille du cavalier
— Nombre de chevaux :
2/6  (2/6)
— Points concours :
5/200  (5/200)
— Lunes :
14100/20000  (14100/20000)

Voir le profil de l'utilisateur http://harasdemorphee.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paddock d'Esmeralda

Message par PsychoShinigami le Lun 23 Avr - 14:35

Très jolie résumé, j'ai beaucoup aimé Smile. En espérant que le temps permettra de guérir vos blessures à toutes les deux, et qu'une nouvelle relation voit le jour Smile

+1 en confiance
+2 en moral

+600 lune

___________________________________________________


avatar
PsychoShinigami
Admin

— messages : 156
— inscription : 16/04/2018

— Feuille du cavalier
— Nombre de chevaux :
2/3  (2/3)
— Points concours :
0/200  (0/200)
— Lunes :
9800/10000  (9800/10000)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paddock d'Esmeralda

Message par Anna le Mer 25 Avr - 13:32

Que nos cœur battent a l'unisson !


a écouter avec eurielle Rescue Me

Esmeralda.....

Rencontre désagréable ou non, elle avait retenue les mots du brun. "Tu peux t'occuper d'elle si le cœur tant dit !" lui avait t-il lançait.

Bien sure qu'elle voulait s'occuper d'Esméralda! Elle avait la ferme attention de la sortie de là. Cette jument, aussi jeune soit elle, méritait de vivre ailleurs qu'entourait de chevaux battus et misérable.

C'est donc dans un état d'esprit combatif, quelle se rendit dans le paddock de la jument bai, qui la repéra de suite. Comme la dernière fois. elle décida de ne pas approcher la jument, bien quelle pourrai le faire.

Grâce au soleil déjà bien haut dans le ciel, l'abri de la jument formait un parfait petit coin d'ombre à l'abri du vent.

Prenant place confortablement, elle s'assit en tailleur et sorti, de son sac, un livre. Sirius de stephane servamp, un récit post-apocalyptique dont il fallait le dire était époustouflant, c'était bien la troisième fois quelle le dévorait tellement il était merveilleux.

Mais passons, elle ce concentra sur la fuite d'Alice pour échapper une nouvelle fois aux étoiles noirs. Du coin de l'œil elle surveillait la petite jument qui venait de s'approcher, tout en broutant, d'elle.

Elle sourit doucement en prenant une belle pomme bien rouge de son sac. Elle la dit rouler en direction de la jument avant de se replonger corps et âmes dans son roman.

Elle ne fit pas passer le temps, tellement absorbé par sa lecture, elle ne fit pas le soleil déclinait lentement, rendant le ciel d'une magnifique couleur, dégradait, de rose et d'orange presque pastel.

Elle ne fit pas non plus une ombre s'approcher doucement d'elle. Un "bouh" sonore retentit dans lair, elle sursauta tellement fort quelle lâcha son livre ainsi qu'un petit crie aigu. Même la jument avait prit peur et c'était éloigné au petit trot loin des bruits.

Reprenant doucement sa respiration encore sifflante de la frayeur quelle venait d'avoir. Elle fixa durement l'imbécile qui avait osé lui faire peur.

- NON MAIS tes malades !!! Vociféra tellement hors d'elle en le voyant mourir de rire. Et en plus sa t'amuse!

- Tu aurais vue ta tête que tu tire!

Et il repartie dans un fou rire incontrôlée. Gonflant les joues, elle tourna sur elle-même et partie ce réfugier au côté de la bai.

- il est pas cool ton soigneur ! S'exclame t'elle en s'approchant doucement de la maigre jument.

Elle resta a bonne distance D'Esméralda pour ne pas la brusqué mais le brun ne fut pas de cette avis. Il lui empoigna le bras et la menace juste devant la bai qui releva la tête intrigué.

- Elle pas te mangé tu sais ! S'exclame le brun, joyeux.

Elle haussa doucement les épaules.

- Vous avait le même regard.

Surprise elle releva les yeux pour les plonger dans ceux du brun. Elle ne s'y attendait pas a celle la, elle dévisagea simplement sa répondre.

Son regard cendré ce porta sur la jument qui était retourné a son herbe. Il avait réussi a capter son vrai regarde, il l'avait percé a jour. Sans la connaitre.

Une étrille entra dans son champ de vision, elle l'attrapa délicatement. Timidement elle le remercia et s'approcha de la bai.

Sans s'en rendre compte, elle ce.mit a sourire véritablement en présence de quelqu'un. Elle ce mit a brosser Esmeralda qui ne ce préoccuper que de manger.

Sans surprise elle fut rejointe par le soigneur qui lui aussi ce mit a brosser la bai.

- tu connais mon prénom mais je connais pas le tien... Souffla t'elle doucement.

Elle le vit sourire sans pour autant répondre a sa question, alors elle ne chercha pas plus loin et ce contenta de continuer le passage.

Le soleil disparue derrière le haras, la fraicheur du début de soirée fit son apparition. Elle frissonna de froid et ce décida qu'il était temps quelle rentre chez elle. Elle rendit la brosse au soigneur en lui souriant gentiment.

- Merci... Lui dit elle sincèrement. Vas tu me dire ton prénom.

- Pas aujourd'hui en tout cas. Répondit simplement le brun.

Elle haussa les épaules et lui souhaita une bonne soirée avant de quitter le paddock non sans glisser une pomme a la belle bai.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Anna le Mer 25 Avr - 19:13, édité 1 fois

___________________________________________________

Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture.
L'écriture est parole et silence à la fois.
avatar
Anna
Admin

— messages : 458
— inscription : 15/04/2018

— Feuille du cavalier
— Nombre de chevaux :
2/6  (2/6)
— Points concours :
5/200  (5/200)
— Lunes :
14100/20000  (14100/20000)

Voir le profil de l'utilisateur http://harasdemorphee.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paddock d'Esmeralda

Message par PsychoShinigami le Mer 25 Avr - 19:11

Doucement mais surement Smile

+2 en soins
+2 en confiance

600 lune

___________________________________________________


avatar
PsychoShinigami
Admin

— messages : 156
— inscription : 16/04/2018

— Feuille du cavalier
— Nombre de chevaux :
2/3  (2/3)
— Points concours :
0/200  (0/200)
— Lunes :
9800/10000  (9800/10000)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paddock d'Esmeralda

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum